27 janvier 2013

Joyeux Noel et bonne année (suite et fin)

Dans la première partie de cet article, j’ai brièvement parlé de la démarche
d’obtention de la citoyenneté Canadienne. Lorsque cette démarche est terminée,
vous devriez recevoir une convocation pour la Cérémonie de Citoyenneté, lors de
laquelle vous deviendrez Canadien pour de bon.

IMG_8445.jpg

On y croise des gens de tous ages et nationalités, et c’est une bonne occasion
de taper la causette pour se féliciter d’avoir piqué les boulots des honnêtes
Canadiens pure souche
.

IMG_8459.jpg

Mais attention, avoir un joli passeport, ainsi que le droit de commencer à voter
beaucoup plus à droite, ça se mérite. D’abord, il vous faudra écouter moulte
discours sur vos futures responsabilités et devoirs en tant que Canadien.

IMG_8463.jpg

Si j’ai bien compris, il s’agit de toujours s’excuser, et d’acheter un
Blackberry plutôt qu’un iPhone.

Ensuite, il faut plaider allégeance à une vieille dame qui porte des chapeaux
rigolos. Il y a des versions subtilement différentes selon les documents que
vous consultez, mais grosso-modo ça ressemble à ça:

Je jure fidélité et sincère allégeance à Sa Majesté la Reine Elizabeth Deux, Reine du Canada, à ses héritiers et successeurs et je jure d’observer fidèlement les lois du Canada et de remplir loyalement mes obligations de citoyen Canadien.

IMG_8464.jpg

Tout le monde doit répéter ce serment en Anglais et en Français. Je peux vous
confirmer que pour la version Française, c’est nettement moins bien articulé en
général.

Notez qu’on vous spécifie bien que vous pouvez remplacer le “je jure” par un
j’affirme” si vous êtes athée et que vous voulez retirer toute connotation
religieuse de votre serment. Pour les personnes religieuses, vous êtes libres de
jurer sur la Bible, le Coran, ou quelque object religieux de référence. Vous
pouvez probablement même jurer sur une édition originale non-retouchée de Star
Wars: A New Hope
en étant en slip – c’est le Canada, tout le monde est poli,
personne ne vous dira rien.

Quand toutes ces formalités sont terminées, on vous pique votre carte de
résident permanent (ce qui est vachement pratique quand, disons, vous devez
partir à Stockholm une semaine plus tard… moi je dis ça, je dis rien) et on
vous donne un petit paquet cadeau avec plein de bonnes surprises!

Par exemple, des petits drapeaux Canadiens à agiter! Woohoo!!

IMG_8458.jpg

Un livre sur la Reine et la Monarchie! Wooohoo!!!

IMG_8454.jpg

Un passe qui vous donne un accès gratuit à tous les musées et parcs naturels du
Canada pendant un an! Wooo… euh, en fait non, ça c’est plutôt cool en fait!
Wooohoo-non-sarcastique!!!

IMG_8451.jpg

Et, bien sûr, votre certificat de citoyennété qui dit bien qu’à partir de
maintenant, sur votre blog, il faudra arrêter de dire “les Canadiens ils font ci
et ça
” parce que maintenant vous en êtes un aussi.

IMG_8468.jpg

Voilà, maintenant vous pouvez recevoir des félicitations de la part du juge de
citoyenneté, et repartir critiquer votre pays d’adoption comme si de rien
n’était.

IMG_8469.jpg

Par contre maintenant c’est le bordel quand on doit dire qu’on est
Franco-Canadiens, mais que ça n’a rien à voir avec les Franco-Canadiens. La
différence entre les détenteurs de double-nationalité et les Canadiens
d’origine Francophone est très subtile.

23 janvier 2013

Joyeux Noel et bonne année (partie 1)

Pfiou, six mois sans poster! C’est dingue comment ça vous tue le temps libre
d’avoir un 2ème gamin. Quelqu’un aurait pu me prévenir, quand même… mais bon,
c’est la nouvelle année, c’est le moment de prendre des bonnes résolutions qu’on
tient pendant 2 semaines.

Vous avez eu quoi comme cadeaux à Noël, sinon? Parce que nous, pour le 6ème
anniversaire de ce blog, on a eu un cadeau pas mal:

IMG_8577.jpg

Mais commençons au début, qui date d’il y a pratiquement 2 ans (les temps de
traitement moyens sont de 21 mois au moment où j’écris cet article). En
effet, début 2011, on avait enfin tous les pré-requis pour faire une demande de
citoyenneté Canadienne. En gros, il faut être résident permanent depuis plus de
3 ans
, savoir parler Anglais ou Français, et, euh, pouvoir répondre à un
quizz d’histoire-géo sur le Canada.

Ouais. Il faut bosser, c’est inadmissible.

Après avoir rempli plein de paperasses administratives et envoyé un tas de sous
au gouvernement, vous poireautez pendant des mois et on vous remercie en vous
envoyant un petit livre qu’il faut apprendre par coeur. Si vous voulez voir à
quoi ça ressemble, le PDF est disponible sur le site d’Immigration
Canada
.

Pas la peine de réviser tout de suite, vous ne passerez pas l’examen avant belle
lurette. On a reçu notre “Découvrir le Canada” pendant l’été 2011, mais on a
pas passé notre examen avant le printemps 2012! Vous recevrez votre convocation
une ou deux semaines avant la date prévue, donc ça vous laisse assez de temps
pour réviser, à condition de laisser tomber votre marathon de Game of Thrones
pendant quelques temps.

Pour vous aider à réviser, on trouve très facilement des sites web et
applications iOS/Android qui proposent des questionnaires similaires à ce que
vous aurez le jour de l’examen. Par exemple:

  • Quelle a été la dernière province à se joindre au Canada? (Terre-Neuve,
    Saskatchewan, Colombie-Britannique ou Alberta?)
  • Comment appelle-t-on les représentants provinciaux du souverain? (premier
    ministre, membre de l’assemblée législative, lieutenant-gouverneur ou
    sénateur?)
  • Qui était le Général Sir Arthur Currie? (un chef militaire des Métis au 19ème
    siècle, un héros de la colonisation, un explorateur de l’ouest Canadien, ou le
    plus grand soldat Canadien pendant la 1ère Guerre Mondiale?)
  • Quel est le sport d’hiver national du Canada? (le golf, le ski de fond, la
    crosse, ou le hockey?)

Oui, je déconne pas, y’a des questions sur le hockey.

L’examen lui-même peut être oral dans certains cas, mais pour la plupart
des gens il s’agira d’un questionnaire à choix multiples. Si vous êtes trop
vieux ou trop jeune, vous n’avez pas besoin de passer l’examen, c’est fabuleux,
vous êtes un gros chanceux.

Les questionnaires varient d’une personne à l’autre le jour même, donc vous
pouvez éventuellement prétexter d’avoir eu une version beaucoup plus difficile
si vous vous plantez lamentablement alors que votre femme/mari/pote est passé
haut la main. Si vous échouez, vous avez un rattrapage à l’oral.

IMG_8579.jpg

Si tout se passe bien, vous attendez encore quelques mois jusqu’à recevoir la
convocation à la cérémonie de citoyenneté… que je couvrirai dans la 2ème
partie!

16 juillet 2012

De retour du vieux monde

Vous avez peut-être remarqué que ce blog n’avait pas été mis à jour depuis 2 mois, et il y a 2 raisons à cela (une par mois!): d’abord, j’étais fénéant, et ensuite, on était en France.

IMG_7532.jpg

Maintenant qu’on est rentrés, après plus d’un mois à visiter la famille, on va pouvoir revenir à nos moutons Canadiens… mais pas avant l’habituel recapitulatif du séjour.

D’abord, on a pu montrer à nos gamins tous les trucs qu’on ne voit pas dans le nord-ouest Américain: des vieux trucs! Genre, des vieux chateaux et des vieux moulins!

DSC_7330.jpg

IMG_7615.jpg

Ensuite, on a pu bouffer plein de trucs genre des gateaux Bretons et des gaufres du Nord et même, incroyable, quoi, des Craquottes!

IMG_7683.jpg

Et enfin on a pu aller dans des endroits top délire, genre des plages avec des vraies dunes! (un peu sous la pluie, mais ça c’est bon, on en a aussi chez nous).

IMG_7651.jpg

A force de vivre en dehors de la France, y’a aussi de plus en plus de chocs culturels ou de surprises quand on revient:

  • Les routes et les places de parking sont quand même super petites. Ils sont forts pour se garer, les Français.
  • Aussi, les rues pas perpendiculaires, c’est beaucoup plus compliqué pour s’y retrouver.
  • Il se passe quoi avec la francophonie? J’ai vu plein de panneaux publicitaires avec des slogans à moitié, ou même carrément, en anglais. « Designed for humans« ? « Simply clever« ? Non mais sérieux. Et c’est sans compter tous les nouveaux « Bidule Market » et « Machin City » et « Rogneugneuh Drive« .
  • Les trains qui vont vite, ou même, genre, les trains tout court, c’est quand même pas con comme idée.
  • En France, on a pas de pétrole, mais on a une tétrachiée d’éoliennes. Ca a sérieusement poussé depuis la dernière fois qu’on était venus.
  • Les magasins fermés le dimanche, ou le lundi, ou entre midi et 14h, ou même tout ça en même temps, c’est dur de s’y réhabituer. Le capitalisme, finalement, c’est pratique.
On a aussi pris plein de notes auprès de nos amis jeunes parents puisque, d’après quelques livres populaires en Amérique du Nord, l’éducation Française c’est la meilleure du monde (ce qui explique pourquoi les Français sont connus pour leur courtoisie, leur propreté, et leur civilité… hum hum). On verra si on peut importer ça au Canada.

DSC_7357.jpg

Et voilà, maintenant il faut recommencer à parler Anglais toute la journée. Après plusieurs semaines sans pratiquer, j’ai toujours l’impression d’avoir du yahout dans la bouche… et d’ailleurs, ça me fait penser que les Petits-Suisse, c’est bon et ça me manque déjà.

24 avril 2012

Fin des bébés à Vancouver

La série sur les enfants à Vancouver, c’est fini… mais ça continue

Depuis fin mars, je co-écris un blog avec deux amies qui sont des mamans françaises à Vancouver. En anglais pour me la péter. Si le sujet vous intéresse, allez jeter un coup d’oeil à French Touch Mom. Pour l’instant on a abordé des sujets plutôt informatifs :

On a aussi quelques articles d’opinion :

Mais on va aussi pimenter tout ça avec des articles un peu plus fun, et des articles qui abordent les difficultés d’élever ses enfants à l’étranger.

Si ça vous manque, les articles de la série sur les enfants à Vancouver sont tous dans la catégorie Enfants !

Kid on the Beach

18 mars 2012

Comment on fait les bébés à Vancouver

Comme je suis en congé maternité pour bébé #2, j’ai entrepris de commencer une série sur les enfants à Vancouver. Je ne promets pas que je vais produire beaucoup d’articles dans la mesure où bébé n’est pas un très bon dormeur (donc pas beaucoup de temps pour écrire) et que dans les priorités ça vient loin derrière :

  1. Dormir
  2. Manger
  3. Faire pipi
  4. Prendre une douche
  5. Regarder Bachelor
  6. Regarder Millionaire Matchmaker
  7. Regarder Celebrity Apprentice
Mais si vous avez des requêtes spéciales, indiquez-le moi par message privé ou dans les commentaires. Je verrai ce que je peux faire ! Si vous avez des recommendations de reality show je prends aussi.
16 janvier 2012

L’équation du blog en panne

Nouveau bébé + famille à la maison + saison de ski = blog en panne.

IMG_5295.jpg

Reprise prévue fin janvier. Envoyez-moi des insultes si je ne m’y remets pas.

9 septembre 2011

Les vieux articles

Ca fait quelques temps que j’essaie d’ignorer le problème totalement, mais il faut me rendre a l’évidence: toutes les photos de mes vieux articles sont cassées. C’est parce qu’au début de ce blog, j’avais essayé d’être pingre en choisissant Zooomr comme hébergeur plutôt que Flickr comme c’est le cas maintenant. Mais ce petit malin de Christopher Tate, fondateur de Zooomr, s’est barré vivre au Japon est laisse son site mourir sans prévenir ses utilisateurs. Moralité: environ 400 photos perdues dans le vide astral du web et qu’il faut que je renvoie sur Flickr tout en réparant les liens des 2 premières années de ce blog. Comme vous pouvez vous imaginer, c’est pas la tâche la plus passionnante du monde, surtout quand c’est l’été… mais je m’y mets petit à petit.

En attendant, tenez, regardez cette photo de loutres, aperçues pendant une balade autour du Stanley Park. C’est mignon les loutres.

IMG_3814.jpg

6 avril 2011

Joyeux Anniversaire Vancouver

Aujourd’hui c’est le 125ème anniversaire de Vancouver. En ce jour de 1886, le campement de “Granville”, issu du campement original de “Gastown” construit autour de la scierie du coin, décide de devenir une ville digne de ce nom à l’occasion de l’arrivée de la ligne de chemin de fer transcontinentale canadienne. Il y a seulement un millier de personnes vivant sur le site à l’époque.

Deux mois plus tard, pratiquement toute la ville est détruite par le feu.

Juste après, les premiers vancouvérois se disent que, hé, ça serait pas con d’investir dans une caserne de pompiers. Et aussi un poste de police. Et un hopital. Enfin bref tous ces trucs qui font une ville, quoi.

This is a low-resolution image. For a quality reproduction please order photograph from the Archives.

Vue du centre-ville, d’une partie du Stanley Park, et des montagnes au nord, orientée nord-ouest depuis Georgia et Hornby (1898?).

Et pendant ce temps, à Paris, fondée plus de 1500 ans plus tôt, on prépare la construction de la Tour Eiffel. Eh ouais, c’est quand même pas tout à fait pareil… mais comme je le disais dès ma première année passée à Vancouver, l’un des aspects fascinants de la ville c’est bien sa jeunesse – le fait que c’est encore une ville qui cherche son image, son ambiance et ses points forts. C’est pas forcément une ville qui bouge comme Ibiza, mais c’est une des rares villes du monde occidental qui bouge physiquement, mentalement, urbainement. C’est très intéressant de suivre ces changements, et encore plus intéressant de parler aux gens qui ont suivi ces changements depuis leur enfance (et la plupart du temps ils vous diront que c’était mieux avant, évidemment!).

This is a low-resolution image. For a quality reproduction please order photograph from the Archives.

Ouverture du Pont de Burrard (1932)

IMG_8592.jpg

Critial Mass Bike Ride, Pont de Granville (2008)

Pour ceux qui veulent voir l’évolution en photos de Vancouver pendant ces petites 125 années, je recommande le site des archives de la ville de Vancouver (filtrez la recherche par “digitized photographs”), ou le site de l’incontournable Miss604 qui vous en fait une très bonne sélection avec comparatifs “avant / après”.

14 novembre 2010

Cette fois-ci c’est la bonne

Grâce à mon cher ami Pierre, j’ai réussi à ne pas rater l’anniversaire de mon blog pour une fois… Donc, comme le veut la coutume: joyeux quatrième anniversaire à mon blog! Et comme d’habitude, c’est le moment de faire un petit bilan.

Tout d’abord, vous aurez peut-être remarqué une légère baisse de fréquence de publication. Entre le nouveau boulot et le gamin qui grandit, le temps libre s’est fait plus rare… sans compter mes expérimentations capillaires estivales (les amis comprendront). Ma liste d’idées d’articles me fait peur non seulement parce qu’elle est longue, mais aussi parce qu’elle contient tout un tas de sujets à moitié obsolètes… enfin à moins que ça ne vous dérange pas de voir, en plein mois de décembre, des photos prises en juillet sur la plage. Bref, je vais essayer de me reprendre dans les prochaines semaines, mais une fois que les stations de ski ont ouvert leurs portes, je ne garantis plus rien.

On a aussi décidé d’arrêter de tergiverser sur le sujet immobilier (un sujet qui est par ici chaud comme une baraque à frites, comme on dit dans le Nord) et sommes devenus propriétaires pour la deuxième fois… notre empire immobilier est officiellement international. Ca veut aussi dire qu’on ne peut plus trop tourner autour du pot: on est vancouvérois… ou burnabiens… enfin bref, on est des “locaux”.

La tendance de l’année dernière, où j’entendais de plus en plus de gens parler français dans la rue, s’est poursuivie jusqu’à la fin de l’été. C’était surréel, comme ci la moitié des caissers de supermarché, de boulangers ou de vendeurs de magasins étaient des PVTistes. L’un d’eux m’a d’ailleurs signalé que les quotas de PVT pour le Canada avaient largement augmenté entre l’année dernière et cette année, et que c’était sans doute la raison d’une telle invasion. C’était intéressant de discuter une minute par-ci par-là avec eux au détour d’un passage à la caisse, et de récolter leurs impressions sur Vancouver en quelques phrases courtes, ainsi que leurs raisons pour y revenir ou pas.

Et pour finir, n’oublions pas la photo de chat. Je sais absolument pas pourquoi j’ai posté une photo de chat l’année dernière, mais j’avais sûrement une bonne raison… et qui suis-je pour me contredire?

IMG_6400.jpg

11 octobre 2010

Changement de décor

Oui, je sais, y’a encore une fois pas eu de nouvel article depuis des plombes, mais c’est parce qu’on était occupés à se ruiner. Au revoir la jolie vue de Coal Harbour, bonjour la petite rue de banlieue calme.

IMG_7193.jpg

Comme vous pouvez l’imaginer, ça nous a pris pas mal de temps, surtout qu’il a fallu découvrir toutes les différences subtiles dans le processus d’achat entre la France et le Canada. On peut résumer le tout au fait que ça va plus vite ici, même s’il y a toujours 3 tonnes de paperasses à signer chez le notaire.

Maintenant que le gros du travail est passé et que la plupart des cartons ont été déballés, on peut espérer que ce blog reprenne une activité normale…