2 mars 2010

Truc olympiques: voilà c’est fini

La cérémonie de clôture des J.O. dimanche soir a terminé deux semaines de bordel pour Vancouver et ses environs, et tout le monde peut maintenant reprendre une activité normale, laissant les Jeux Paralympiques se dérouler dans une relative indifférence. Je n’ai pas pu aller vous prendre des photos de la folie certaine qui a dû s’emparer des canadiens après la victoire de leur équipe masculine de hockey sur glace en finale contre les USA puisque je suis parti en France deux jours avant la fin des jeux, mais je peux imaginer sans problème des hordes de bûcherons bourrés à la bière bon marché agiter des drapeaux et des maillots rouges poisseux en s’écorchant les poumons à coups de slogans patriotiques.

Quelques remarques, comme pour la cérémonie d’ouverture:

  • On a regardé la cérémonie de clôture sur France 3 en différé (elle passait à 3h du mat’ en France) et c’était insupportable… les commentateurs français n’arrêtaient pas d’étaler leur culture à 2 ronds, nous empêchant d’écouter ce qui se disait sur scène. C’est bien simple, plutôt que de traduire correctement les divers discours de William Shatner, Michael J. Fox et autres, ils se contentaient de vaguement traduire (mal) une phrase sur cinq, préférant le reste du temps raconter des anecdotes dont tout le monde se fout (sauf eux, apparemment). Comparativement, il n’y avait pratiquement aucun commentaire sur la télé canadienne pendant la cérémonie d’ouverture.
  • Après avoir lu sur internet les commentaires négatifs sur la cérémonie, je m’attendais à un truc affreux, mais c’était en fait potable. Inoubliable en grande majorité, mais potable… à moins que ça soit un effet de compensation des commentateurs de merde sur le contenu.
  • Avril Lavigne, elle était peut-être vaguement rebelle y’a quelques années, mais maintenant elle est molle du cul.
  • Ouf, on a pas eu Céline!
  • Ca se voyait légèrement un peu qu’ils ont voulu sortir tous les grands noms pour dire aux gens « vous voyez tous ces gens connus, vous croyiez qu’ils étaient américains, eh beh non ils sont canadiens, na!« .
  • Rien que pour les 2 premières minutes, ça valait le coup. Entre ça et le numéro super cheesy de Michael Bublé à grands coups de castors et d’orignaux géants, on voit bien que le Canada a une capacité d’auto-dérision que la plupart des autres pays n’ont pas… en tous cas, ça jurait clairement avec le segment d’introduction de Sochi, ce qui ajoute encore plus à l’aspect comique. Certains de mes amis canadiens semblent avoir été embarassés par ce second degré qui, selon eux, tombait à plat, mais le public semblait en tous cas apprécier… il faut bien leur donner ce qu’ils attendent, aussi.

Voilà, j’espère que ma couverture non-sportive de ces Jeux Olympiques vous aura plu! On va pouvoir maintenant reprendre une programmation normale.