12 février 2010

Compte à rebours: comment bien se faire torcher

Avec la cérémonie d’ouverture des J.O. dans seulement quelques heures, la torche olympique faire un dernier petit tour à travers Vancouver, où elle vient d’arriver hier soir.

La torche olympique

Portée ce matin par Arnold Schwarzenegger à travers un bout du Stanley Park, elle a ensuite suivi le front de mer, traversé le centre-ville, et partie en direction du downtown eastside. A chaque étape, le nombre de gens ammassés était impressionnant… et devinez qui s’est retrouvé coincé avec une poussette au milieu de la foule alors qu’il était en route pour faire des courses pour sa femme malade? Heureusement, j’avais mon appareil photo dans mon sac à dos…

Et pour ajouter au bordel général, c’était pile le moment et l’endroit où divers groupes de contestataires avaient décidé de manifester, certains allant jusqu’à bloquer le convoi.

Pas de jeux olympiques sur une terre volée

Alors voyons… dans l’ordre, on avait: les gens qui veulent légaliser le cannabis et faire libérer Marc Emery, qui était d’ailleurs candidat à la mairie de Vancouver en 2008.

Free Marc

Ensuite, on avait ceux qui protestent contre les dépenses faites pour les jeux par rapport aux moyens engagés dans la lutte contre la pauvreté.

Homes, not games

Après, il y avait ceux qui protestent contre l’extraction de pétrole sur les terres d’Alberta, et plus généralement sur la tenue des jeux olympiques sur les terres qui appartiennent “normalement” aux premières nations.

No tar sand on native land

Enfin, le groupe le plus actif (et celui qui a bloqué le convoi pendant une bonne demi-heure) était non identifié, mais déclarait au mégaphone que le Canada est un pays raciste parce que, euh, je sais plus… y’avait une histoire avec les soldats canadiens en Afghanistan, des mentions de la fameuse “terre volée” canadienne, et d’autres trucs. La plupart des gens étaient de toutes façons trop sidérés pour écouter quoique ce soit après avoir appris qu’ils habitaient au “KKKanada”.

Le canada est un pays raciste?

D’ailleurs, pour ceux qui se demandent, l’histoire de “terre volée”, c’est relatif aux européens (principalement les méchants impérialistes français et anglais) qui ont volé leur terre aux premières nations amérindiennes.

Enfin bref, c’était rigolo, et j’ai pu voir la flamme olympique en vrai!

Le porteur de la flamme