9 janvier 2010

Un peu de clichés Canadiens

En ce moment, avec le bordel météorogolique qu’il y a en Europe, je reçois des messages du genre “ah ils doivent être mieux préparés chez toi, vu que c’est le Canada et tout”, ou encore “j’espère que ton reveillon dans le grand nord était sympa, au coin de la cheminée! Ici on est pas habitués mais on fait avec ce qu’on a”, voire même “Pfiou, je sais pas comment vous faites là-bas à Vancouver, parce qu’ici y’a 20cm de neige et je supporte déjà pas”.

Gnnnn.

Ghhhheeeeeee.

Bon.

Ok. Malgré plus de 3 ans à essayer d’éduquer ces ignares de français, je vois que les clichés habituels ont la vie dure. Et encore, je vous épargne les 2 ou 3 qui nous demandent si on “chope l’accent”… et non, ils ne parlent pas de l’accent anglais, hein… on a vérifié. Disons juste qu’ils mentionnent Celine Dion

(soupir)

Mais bon, allez, vu que ça a l’air d’être vraiment le bordel en France, entre les autoroutes bloquées, les trains immobilisés et (oh mon dieu) les matches de foot annulés, je vais laisser passer… et je vais même (attention soyons fous), vous divertir avec quelques photos faisant figurer votre stéréotype canadien favori: le barraqué, sensuel, bourru et sympathique bûcheron.

Bucherons sexy

(j’espère que la mythique et incontournable chemise à carreau, ainsi que l’intemporel pantalon à bretelles, vous rendent tout chose)

Les photos proviennent du spectacle de bûcherons internationalement connu (soit-disant) que j’avais mentionné quand je vous avais présenté Grouse Mountain et ses différentes activités. Et j’ai franchement pas grand chose à dire sur ce spectacle à part que, euh, y’a des bûcherons, du bois, et divers outils pour couper le bois sus-nommé.

Coupage de bois

Ah, et puis diverses activités qui montrent que les bûcherons, ils savent s’amuser le week-end.

Lancer de haches

Les bucherons ils savent s'amuser le week-end

Ceci dit, le spectacle est effectivement sympathique. Beaucoup de “blagues de bûcherons” qui sont en fait rigolotes (oui oui, c’est totalement inattendu), et un passage assez surprenant, voire impressionnant, mais dont je ne parlerai pas (ni ne posterai de photos) car l’effet de surprise joue un rôle important.

Allez hop, on termine avec une autre photo d’un des 2 grizzlis de Grouse Mountain.

Grizzli a Grouse Mountain

Bon, voilà. Ca va, vous avez eu assez de clichés canadiens pour tenir jusqu’en 2011?