7 novembre 2009

Le saumon c’est pas beau, mais les aigles, oui

C’est super bon (surtout fumé), mais c’est pas beau. Voyez un peu:

Saumon mort

La photo a été prise au bord de la rivière Harrisson, à environ 1h de voiture à l’est de Vancouver. Et c’était la loose:

  1. Pour des gens qui habitent dans une région avec autant de saumons, et qui en plus en bouffent abondamment dès que l’occasion se présente, c’était un peu la honte de pas savoir à quoi ça ressemble en vrai (parce qu’entre les dessins qu’on nous montre dans les livres, et un gros truc moche mort par terre à moitié bouffé, y’a une sacrée différence). Ca nous a pris bien 10 minutes de discussion profonde pour se rendre compte que, euh, qu’en fait y’avait un panneau explicatif 30 mètres derrière nous. Merci BC Parks.
  2. Avec une cinquantaine de ces gros bestiaux échoués sur une plage de 200 mètres de long, et à force d’être bombardés de messages écologistes sensationalistes par les médias, notre premier réflexe était de chercher une grosse usine polluante capitaliste. Mais non, en fait, le même panneau explicatif nous informe que c’est bien en octobre/novembre que les saumons finissent leur migration. Vous savez, le truc où ils remontent les rivières pour aller baiser comme des fous avec plein d’étrangers, et ensuite, pour la plupart, mourir de fatigue avec le sourire aux lèvres. De toute évidence, on était tombés sur un lendemain de partouze.
  3. Le mois de novembre est, du coup, une super occasion de voir des aigles de près parce qu’ils viennent bouffer les cadavres échoués des saumons. Sauf, bien évidemment, ce jour là. Pas un seul aigle en vue. La dèche. Et c’était, genre, 5 jours avant le début du Festival de l’Aigle Chauve de la Vallée Fraser. Genre, style, genre. Merci bien, les aigles.

Mais bon, c’est pas grave, pas besoin de se taper 1h de voiture pour aller voir des aigles, on en a en centre ville. Eh ouais, c’est le Canada, ma bonne dame. Le pays où la nature chie sur votre voiture et essaie de tuer votre chat.

Du coup, hop:

Aigle chauve

Je sais pas ce que vous en pensez, mais c’est tout de suite un peu plus classe, je trouve. Il s’agit d’un pygarge à tête blanche, plus connu sous le nom d’“aigle chauve”, et encore plus connu comme l’emblème national des Etats-Unis. Il s’agit d’ailleurs là d’une autre source de raillerie entre le Canada et nos voisins du sud puisqu’on observe généralement plus d’aigles chauves par ici que par chez eux. Mwouah ha ha, les cons.

La photo a été prise cet été à côté de Vanier Park, où un couple d’aigles a fait son nid. On peut y voir les parents aller et venir, s’occuper de leurs deux petits, et tenir les corbeaux à distance. La Société Ecologique de Stanley Park recense les nids d’aigles de Vancouver et les surveille de près. Par exemple, si un aiglon tombe du nid et se blesse gravement, il sera probablement rapatrié chez la Société de Réhabilitation de Vie Sauvage, à Delta. Parce que ouais, c’est con un aiglon.