11 avril 2009

Peak to Peak

Le nouveau téléphérique “Peak to Peak” relie Whistler à Blackcomb, permettant aux skieurs pressés de passer d’une montagne à l’autre sans avoir à redescendre au village.

Peak to Peak cabin

Le téléphérique est assez impressionnant, et certaines personnes hésitent à le prendre… Car contrairement à certaines autres installations comparables, les cabines sont assez petites, accueuillant un peu plus d’une vingtaine de personnes, et du coup plus nombreuses, ce qui réduit le temps d’attente.

Peak to Peak, en regardant en bas

Le trajet complet met 11 minutes, et vous fait parcourir 4.4km, avec une altitude allant jusqu’à 436 mètres. Autant dire qu’on se croirait en avion quand on est au milieu. Pour permettre aux habitués des Alpes de comparer, le Vanoise Express, entre La Plagne et Les Arcs, parcourt 1.8km, avec une altitude maximale de 380 mètres. Les 2 seules cabines sont par contre beaucoup plus grosses, avec jusqu’à 200 personnes dedans sur 2 étages.

Peak to Peak

L’aspect le plus impressionnant du Peak to Peak, en fait, c’est le nombre de poteaux utilisés: il y en a deux. Deux poteaux sur 4.4km, et une distance de 3km entre les poteaux. C’est des malades les gens qui ont conçu ce truc. Sur la photo précédente, vous pouvez d’ailleurs voir la grosse percée dans les arbres, utilisée pour acheminer le cable de l’autre côté.

Je ne le savais pas lorsque j’y ai été, mais on peut attendre les cabines argentées (plutôt que les cabines rouges normales) et profiter d’un sol transparent! Pas de panique, on n’est apparemment pas debout sur la partie transparente, mais plutôt autour sur une sorte de petit balcon périphérique… à tester la prochaine fois!