10 février 2008

Etiquette Canadienne: Distances de sécurité

Vous le savez déjà probablement, mais les anglo-saxons ont des comportements sociaux grandement différents des comportements français. Le phénomène le plus connu est le « hug« , cette embrassade que vous voyez régulièrement dans les films et séries américains. Y’en a même qui en offrent gratuitement dans la rue…

Free Hugs

Mais bon, récapitulons d’abord la situation telle qu’elle est en France. Quand vous êtes un mec, et que vous dites bonjour, vous serrez la main aux mecs et vous faites la bises aux filles. Sauf pour les amis très proches et la famille, là vous faites la bise. Si vous êtes une fille, vous faites la bise à tout le monde. Sauf au bureau. Au bureau, tout le monde se serre la main. Sauf les collègues hommes/femmes qui sont assez proches pour se faire la bise, ce qui permet d’assister à ces petits moments légèrements tendancieux autour de la machine à café où une fille fera la bise à certains et serrera la main à d’autres. Rajoutez à cela les gens qui font 2, 3, voire (les fous) 4 bises, et c’est le bordel.

A Vancouver, c’est à la fois plus simple, et à la fois plus compliqué.

Entre le spectre du harcèlement sexuel qui plane au Sud du pays, la chaleureuse et gauloise tradition Anglaise comme parenté, les gens ont simplement tendance à se dire « Hey » de loin pour se dire bonjour au bureau. Les poignées de main sont rares, réservées aux occasions comme un retour de vacances ou un client important. Par contre, vous pouvez tout d’un coup vous retrouver embarqué dans un hug avec un ou une collègue pour les occasions exceptionnelles, genre la fête de Noël ou le Nouvel-An. Hop, interro surprise: votre chef revenu de vacances veut vous souhaiter la bonne année, que faites vous? Vous avez 2 secondes pour vous décider, tic tac tic tac!

En privé, c’est plus compliqué. Y’a les Canadiens vaguement Québecois sur les bords, ou les amoureux de la France, qui vont s’empresser de vous faire la bise. Y’a les anglo-saxons émotifs qui vont vous faire des hugs. Et y’a toutes les autres nationalités qui, de toutes façons, ne savent pas vraiment comment ça se passe dans votre culture et gardent donc leurs distances pour ne pas vous mettre mal à l’aise, se rendant compte 2 minutes plus tard qu’en fait, vous faites la bise comme chez eux. Interro surprise: votre ami Danois vous présente sa femme, que faites vous? Tic tac tic tac.

Maintenant, il s’agit de se rappeller comme fonctionne tout le monde…

Nos amis turcs ils font la bise ou ils serrent la main déjà? Merde, non, le Kenyan il serre la main, par contre, et ses copines elles font des hugs. Enfin seulement les Américaines. L’Israëlienne, non, je crois. Elle fait 3 bises. Ou 2. Merde. Bordel… Bon, écoute, on se ramène, on fait « Salut tout l’monde! » de loin, et on fonce sur les petits fours. On va pas s’emmerder non plus, de toutes façons les Français sont censés être malpolis, alors voilà.

Non sérieux, c’est compliqué la vie à Vancouver… surtout qu’en plus, on sait très bien comment il faudrait se dire bonjour…

  • Anonymous

    oh la premièr je voir boujour comme ça hi , au vietnam jammais tu fait comme ça
    oh là la hi
    yen

    Moi j’aime bien 😉
    Philippe

  • Boudin

    Ben les danoises c’est comme les russes, non: on roule une pelle?