16 décembre 2007

Le matin (en ré majeur)

Les vieux lecteurs de ce blog se rappellent peut-être de la photo de la grue dépassant au-dessus du brouillard matinal, prise depuis mon salon. Ce phénomène météorologique arrive relativement souvent à Vancouver pendant le printemps et l’automne. Quand on sort de chez soi on ne voit rien à plus de 50 mètres, mais une ou deux heures plus tard, c’est le ciel bleu. Pendant ce temps, si vous avez accès à un quinzième ou vingtième étage d’un immeuble, la vue est toujours intéressante.

Au dessus du ciel (2)

Dans la rue, c’est du brouillard classique…

Urbanisation voilée

…mais il y a des endroits magiques. En effet, les rayons du soleil sont diffusés dans toutes les directions par le brouillard, créant des zones d’intense lumière.

Urbanisation lumineuse (1)

(et non, ça n’est pas dû à de la sur-exposition lors de la prise de la photo, bande de petits malins).

Urbanisation Lumineuse (2)

Urbanisation lumineuse (3)

En fin de matinée, il ne reste plus que quelques nuages accrochés à l’océan, dissimulant presqu’entièrement North Vancouver lorsqu’observé depuis le Waterfront.

Tapis de nuages

Parmi les autres phénomènes matinaux notables, on peut noter les différents jeux de lumière au dessus du Mont Baker, comme par exemple celui-ci:

Annonciation du jour nouveau

Quand on vous dit que la Colombie Britannique c’est Beautiful

  • Naimi

    Superbe photos.

  • Nicolas

    en effet superbes les photos 🙂
    Par contre j’ai bien peur qu’il y ait une poussiére sur ton capteur, à moins que ce ne soit sur l’objectif 🙁

  • Ludovic

    Ha ha, oui, JE SAIS, j’ai une poussière, t’es pas le premier à me le faire remarquer 🙂
    (ça fait longtemps qu’elle est là la tâche mais j’ai trop pas le courage de nettoyer, surtout que je sais pas encore comment on fait ça… enfin il va falloir…)

    Merci pour les commentaires!