27 septembre 2007

C’est la fête, pouet pouet

Si vous deviez créer un parc de jeux, comment l’appelleriez-vous?

A moins que vous ayez une license à honorer (Parc Asterix, Disneyland), vous allez vous racler un peu la soupière pour trouver un truc un peu chantant, un peu original, un peu fou… Genre Walibi, Bagatelle, Bellewaerde

Mais pas à Vancouver. A Vancouver, quand on veut trouver un nom pour un parc de jeux, on l’appelle « Playland« , et basta. Ouais. Parce qu’on a pas que ça à branler de la journée de trouver un nom original. Et le pire, c’est que c’est le premier résultat sur Google quand on cherche « Playland »1… comme quoi finalement, ça a l’air con, mais c’est super bien pensé, en fait.

Playland, le parc d'attractions super original

Situé à 15 minutes de transport en commun du centre ville, Playland occupe une partie du PNE (Pacific National Exhibition), qui est un énorme centre d’activités dont on reparlera à l’occasion de la Foire de Vancouver, déjà passée depuis au moins un mois, mais que voulez-vous, je suis à la bourre dans mes articles, c’est comme ça. Enfin bref, c’est un gros truc où y’a des exhibitions, des concerts, et, donc, un parc d’attractions. Ce dernier est ouvert habituellement de mai à octobre, mais les dates varient en fonction des années.

Comme la plupart des parcs urbains, il est assez petit et a l’air un peu naze.

Cheap Park

Ouvert originalement en 1910 sous le nom (attention les yeux) de « Happy Land« , le parc a été renommé 1958 lorsqu’il a déménagé (je sais pas trop où il était avant ça). Avec 15 acres de superficie, soit 10 fois plus petit que le Parc Astérix, mais presqu’autant d’attractions, autant dire que c’est serré, même si les attractions elles-mêmes sont beaucoup plus modestes. Avec autant de mécaniques entassées les unes sur les autres, si une voiture de l’Enterprise se détache, il est clair qu’elle chopera au vol les 2 personnes qui sont au Dropzone, empallera une dizaine de gars sur Wave Swinger, et défoncera la West Coast Wheel, avant de faire s’écrouler le vénérable Wooden Roller Coaster, qui tenait debout depuis 1958.

L'Enterprise

Le Wave Swinger

Le vénérable Wooden Roller Coaster

Et pour ceux qui se posent la question, oui, apparemment, le Wooden Roller Coaster est vraiment en bois.

Ce que j’aime, surtout, c’est repérer les attractions où un mec qui gerbe créera la situation la plus amusante pour ses voisins.

Surtout, ne pas gerber

La machine à gerbe

Bateau pirate, un grand classique

Dans la vie, y'a des hauts, y'a des bas

Quoi de plus à ajouter, à part qu’il y a aussi des auto-tamponantes (ou tamponneuses?), des jeux à la con où il faut lancer des balles pour gagner des peluches, et bien sûr, incontournable des parcs de ce genre, des sucreries où chaque mastication génère une nouvelle carie instantanément.

Allez hop, soyez joyeux! Playland, c’est la fête! Pouet pouet!

Clowny

1 Bon okay c’est sur Google.ca, mais sur Google.com, c’est le 2ème, quand même aussi. Non mais. Sur Google.fr c’est le premier aussi. Et Exalead, le super moteur de recherche cocorico, est à la masse.

  • Futur Pika

    Ca nous dit pas a quel point vous vous etes amusez la-bas. Elle est bonne la barbe a papa candienne ?

  • Ludovic

    Tout pareil que la française, et on s’amuse très bien!